BUSINESS: Eaton Tire Parti Des Technologies De Desactivation Des Cylindres Et De Gestion Thermique Des Gaz D’echappement, Pour Reduire Les Emissions Des Vehicules Utilitaires

dWeb.News Article from Daniel Webster dWeb.News

By Daniel Webster, dWeb.News Publisher

GALESBURG, Michigan–(BUSINESS WIRE)–La societe de gestion de l’energie, Eaton, a annonce aujourd’hui que son Groupe Vehicules avait demontre que la technologie de Desactivation des cylindres (Cylinder Deactivation, CDA) etait efficace pour permettre aux vehicules utilitaires a moteur diesel de repondre aux futures exigences mondiales en matiere d’emissions. A ce jour, la technologie a ete evaluee avec un systeme de post-traitement a couplage etroit de Reduction catalytique selective (Selective Catalytic Reduction, SCR) avec et sans chauffage electrique de 48 volts.

>, a declare Christopher Mancuso, directeur de l’unite commerciale Gestion de l’air du moteur (Engine Air Management), du Groupe Vehicules (Vehicle Group), chez Eaton. >

De nouvelles reglementations relatives aux emissions, sur lesquelles travaillent le California Air Resources Board (CARB), l’Environmental Protection Agency (EPA) des Etats-Unis, et la Commission europeenne (CE) devraient etre adoptees au cours des annees a venir. Ces institutions, travaillant de concert avec d’autres organismes de reglementation, nationaux et internationaux, cherchent a reduire drastiquement les emissions de gaz a effet de serre (GES) et les polluants atmospheriques nocifs produits principalement par les poids lourds, les fourgonnettes et les autobus.

Le prechauffage rapide du catalyseur joue un role cle

Eaton s’est associee au Southwest Research Institute (SwRI), l’une des plus anciennes et des plus importantes organisations independantes de recherche appliquee et de developpement, a but non lucratif, aux Etats-Unis, pour demontrer la faisabilite de la technologie developpee par son Groupe Vehicules. Les resultats ont montre que l’utilisation de la CDA et d’un catalyseur SCR a couplage etroit permettait de reduire a la fois les emissions d’oxyde d’azote (NOx) et de dioxyde de carbone (CO2) avec des economies de consommation de carburant pouvant aller jusqu’a 40 % lorsque le vehicule tourne au ralenti.

Les resultats precedents utilisant la CDA et un catalyseur SCR a couplage etroit avaient demontre qu’on atteignait la conformite aux reglementations americaines a venir concernant les emissions de NOx et de CO2 pour les vehicules utilitaires diesel. Les tests realises avec le nouveau cycle de charge basse (Low-Load Cycle, LLC) ont entraine une baisse de 5 % du CO2 et une reduction considerable du NOx. L’evaluation a ete developpee par le CARB de maniere a reproduire les operations reelles des tracteurs urbains et des vehicules professionnels a faibles charges de moteur.

Les tests d’Eaton realises en 2021 en collaboration avec le SwRI ont montre de nouveaux progres, puisqu’ils ont fait chuter les niveaux de NOx de 99,4 % par rapport a la Procedure de test federale (Federal Test Procedure, FTP), tout en reduisant les emissions de NOx de LLC bien en deca des directives actuelles. Il convient de noter egalement que l’utilisation du meme systeme de post-traitement avec l’ajout d’un rechauffeur electrique de 48 volts, situe en amont du SCR a permis de reduire encore davantage les emissions de CO2.

La technologie de CDA peut profiter aux constructeurs automobiles confrontes a un durcissement des normes relatives aux emissions, en Europe. La prochaine serie d’exigences, connue sous le nom d’Euro VII pour les poids lourds, cible la deuxieme partie de la decennie. Aux Etats-Unis, le CARB est en train d’introduire des reglementations plus strictes dont l’entree en vigueur est prevue pour 2024, tandis que l’EPA a choisi 2027 pour commencer a appliquer des limites d’emissions plus strictes sur les nouveaux modeles de poids lourds. Collectivement, ces normes visent a atteindre une reduction des emissions d’echappement de NOx pouvant aller jusqu’a 90 %, d’ou la necessite de plus en plus imperieuse pour les constructeurs de moteurs mondiaux d’employer des strategies supplementaires de reduction des emissions, comme le chauffage electrique du catalyseur. Cette technologie temoigne des efforts mis en oeuvre par Eaton pour progresser vers la realisation de ses Objectifs de durabilite 2030. D’ici 2030, l’entreprise vise a reduire de 15 % les emissions non seulement de ses solutions, mais egalement de l’ensemble de sa chaine de valeur.

La mission d’Eaton consiste a ameliorer la qualite de vie et l’environnement, grace a l’utilisation de technologies et de services de gestion de l’energie. Nous proposons des solutions durables permettant a nos clients de gerer efficacement l’energie electrique, hydraulique et mecanique, de maniere plus sure, plus efficace et plus fiable. Le chiffre d’affaires d’Eaton s’est eleve a 17,9 milliards USD en 2020, et l’entreprise vend ses produits dans plus de 175 pays. Nous comptons environ 85 000 employes. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.eaton.com.

Le texte du communique issu d’une traduction ne doit d’aucune maniere etre considere comme officiel. La seule version du communique qui fasse foi est celle du communique dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours etre confrontee au texte source, qui fera jurisprudence.

More dWeb.News Business News at https://dweb.news/category/dweb-news/section-b-business-news/

The post BUSINESS: Eaton Tire Parti Des Technologies De Desactivation Des Cylindres Et De Gestion Thermique Des Gaz D’echappement, Pour Reduire Les Emissions Des Vehicules Utilitaires appeared first on dWeb.News dWeb.News from Daniel Webster Publisher dWeb.News – dWeb Local Tech News and Business News

dWeb.NewsRead More

Similar Posts